In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player
Joomla! Slideshow

Saül... et les dangers pour le chrétien actuel

Saül, un roi choisi par Dieu  ou les dangers pour le chrétien actuel

(1 Sam.9 à 31)   Son nom signifie « demandé » (à Dieu)


Saül est un exemple que n’importe quel chrétien d’aujourd’hui peut prendre comme exemple de choses à ne pas faire et surtout de la fragilité de l’homme quand il ne veille pas sur l’héritage que Dieu lui accorde sur cette terre.
J’espère qu’à la lecture de cette étude toute personne pourra faire un examen profond de son état spirituel quelle que soit sa vie, sa responsabilité devant Dieu et les hommes.
C’est une réalité pour MOI comme pour VOUS.

I) Les Bénédictions d’un homme que Dieu a choisi.


A) Saül reçu un cœur nouveau :     (Nouvelle Naissance)
La nouvelle naissance, le cœur nouveau, c’est une notion du nouveau comme de l’ancien testament. Saül en se levant ce jour-là, n’aurait jamais imaginé ce qui allait lui arriver -Dieu l’avait choisi !
La transformation est la première étape dans la vie d’un chrétien que Dieu sauve  (Ez.18.31/ 36.26 Ro.12.2 / Eph.4.24 /  Col.3.10 / Je.3.3)
1 Sam.10.6   L’Esprit de l’Eternel te saisira, tu prophétiseras avec eux, et tu seras changé en un autre homme.
9  Dès que Saül eut tourné le dos pour se séparer de Samuel, Dieu lui donna un autre cœur, et tous ces signes s’accomplirent le même jour.

B) Saül reçu un appel divin pour devenir le premier roi d’Israël :
    C’est un grand privilège que d’entrer dans les desseins de Dieu, être choisi pour un projet. Dieu se choisit depuis toujours des hommes et des femmes pour accomplir sa volonté.
    Chaque chrétien devrait chercher quelle est sa vocation selon Dieu.  (1 Sam.9.15,17/10.1,24)

C) Saül reçu plusieurs signes qui confirmaient son appel de Dieu :
    Plus grande et importante sera la mission, plus grands seront les signes que Dieu fera afin de donner de l’assurance et des convictions à son envoyé (voir des exemples dans l’appel de Moise, Gédéon, Josué, etc.)  
    C’est extraordinaire comme les prophéties de Samuel se sont accomplies dans la vie de Saül,  jusque dans le détail (1 Sam.9.20/10.2,3,5,22/11.11-14)   

Le danger quand nous sommes appelés par Dieu c’est de prendre le « privilège » et de le marier avec « l’orgueil » au lieu de « l’humilité » car tout don, toute vocation doit générer la responsabilité et la crainte de Dieu qui est le début de la sagesse pour celui qui l’a.

Voici les paroles de Saül au moment de son appel : Saül répondit : Ne suis–je pas Benjamite, de l’une des plus petites tribus d’Israël ?
Et ma famille n’est–elle pas la moindre de toutes les familles de la tribu de Benjamin ? Pourquoi donc me parles–tu de la sorte ? (1Sam.9.21 comparer avec 1 Sam.15.17)

II) L’autre face de la vie de Saül sans Dieu dans sa vie


Nous allons voir les dangers et ce qui peut arriver dans la vie d’un homme qui perd la présence de Dieu dans sa vie.
Après avoir vécu le meilleur avec Dieu, Saül va découvrir le pire sans Dieu. Après l’ascension, les dangers de la descente.
Ce message est d’actualité pour n’importe quel chrétien, qu’il soit assis sur le banc de son église sans rien faire ou qu’il soit pasteur ou grand leader.
Il peut vivre ce que Saül a vécu. C’est aussi un avertissement pour ceux que l’on appelle « rétrogrades » dans la foi, enfin,
c’est un avertissement pour les insoumis qui se sont égarés mais qui vivent comme si de rien n’était et prétendent même que Dieu est avec eux.

III) Les étapes d’une descente qui mène en enfer.


1) Saül devint un homme IRREFLECHI  (1 Sam.14.24, 29)
    Il fit des vœux sans mesurer les conséquences et les répercutions ; nous devons faire attention aux paroles qui sortent de notre bouche et aux engagements que nous prenons devant Dieu.

2) Saül reçu un mauvais esprit qui le tourmentait  (1 Sam.16.14/ 18.10/ 19.9)
    Cet esprit le tourmentait et le faisait prendre de mauvaises décisions, c’est malheureusement ce que l’on peut observer dans la vie des personnes qui perdent la grâce de Dieu. Leur vie devient une succession de mauvaises décisions qui entraînent la perte de la paix du cœur.

3) Saül devint un homme rempli de jalousie  (1 Sam.18.8, 9)
    Il n’était plus sous « les feux de la popularité » et son esprit dérangé fit naitre de la jalousie pour la seule personne qui avait encore du respect pour lui.

4) Saül devint l’ennemi de David et il complotât contre sa vie.  (1 San.18.17, 21, 25,29)
    Son règne étant instable, il fallait qu’il se débarrasse de celui qui lui « volait la gloire », de celui qui lui faisait de l’ombre. La jalousie commençait à produire son fruit maléfique et comme un abîme en appelle un autre,
    il finit par franchir le point de non retour en essayant par tous les moyens de tuer David (1 Sam.19.2, 6,10-11,20-24)

5) Saül devint un assassin et un fou  (1Sam.22.16, 18-19)
    En faisant tuer 85 sacrificateurs de Dieu, il devint sans se rendre compte ennemi de Dieu. Dans sa folie il fit massacrer tout une ville (Nod) avec femmes et enfants.

6) Saül tomba dans l’occultisme  (1 Sam.28.7-20 / 19.23)
    Nous arrivons ici, dans une des pires situations dans laquelle un homme puisse se trouver.  L’occultisme, c’est tourner le dos à Dieu et faire face au diable (De.18.10 / Le.20.27).C’est un des maux que Dieu condamne le plus.
Il existe aujourd’hui plusieurs facettes modernes de l’occultisme :

L’astrologie, les cartes et tarots, les guérisseurs (différentes pratiques de guérison telles que musique, couleurs, plantes et cérémoniaux, etc.), les médiums, les arts martiaux.     Certaines religions comme la Franc-maçonnerie,
l’indouisme et le Bouddhisme avec leurs pratiques (Yoga, huiles essentielles, méditations etc.) La musique rock, la magie, la sorcellerie, l’idolâtrie, la superstition, le spiritisme, etc.
Fumer : C’est un conducteur d’esprit de mort (voir son origine dans le chamanisme, d’où provient l’usage du tabac et l’action de fumer) qui entraine des maladies telles que cancer, dépression (4 fois plus chez les fumeurs),
        
7)  Saül se Suicide  (1 Sam.31.4)        
C’est le résultat de son chemin, malheureusement pour lui.     Nous ne pouvons qu’être tristes pour quelqu’un qui avait un avenir merveilleux, des promesses formidables qui dépassaient même ses espérances et à cause d’une grave erreur n’a jamais su s’humilier et revenir à Dieu.
La fin de Saül est une des plus tragiques de la bible surtout au vu de son commencement.
Le suicide est vraiment la pire des fins qu’une personne puisse se donner. C’est ne laisser aucune chance de rédemption à son âme.  (Ro.8.6/ 2Co.7.10/ 1Je.3.15 Ap.21.8).  
Quatre hommes de Dieu, terrassés par le découragement, ont eu le désir de mourir, certes, mais plutôt que de passer à l’acte, Moïse, Elie, Job et Jonas s’en sont remis entre les mains du Seigneur souverain,
maître de la vie  (No 11.13-15; 1R 19.4; Job 3.11; 7.15-16; Jon 4.3)  Six personnes qui ont mis volontairement fin à leurs jours dans la Bible : Abimélec, Saül, Ahitophel, Judas, l’écuyer de Saül, Zimri (roi).
On ne peut pas dire que ces hommes marchaient dans les voies du Seigneur. Cas spécial pour Samson (kamikaze). Le problème de celui qui se suicide, c’est qu’il commet un meurtre et devient meurtrier de sa personne mais sans jamais pouvoir se repentir,
ce qui n’est pas forcément le cas d’un « meurtrier ordinaire ».
Pour quelqu’un qui avait connu et qui avait vécu des expériences extraordinaires avec Dieu, humainement parlant, nous ne pourrions même pas donner d’explication.  D’un autre coté nous pouvons profiter de ce qui arriva à Saül pour faire attention à nous-mêmes,
examiner notre chemin, vérifier la destination que nous prenons. Nous savons que Dieu ne change pas en ce qui concerne le péché ; Le diable de même n’a pas changé son fusil d’épaule (il veut toujours nous abattre -Je.10.10).
Avec la grâce, Dieu n’a fait que responsabiliser un peu plus l’homme concernant son salut.

IV ) Pourquoi Saül fut-il rejeté par Dieu ?


Le tournant décisif dans la vie de Saül fut le choix qu’il fit : 1 Sam.13.13-14/15.19-28)
Saül était le symbole même du rejet de Dieu par son peuple  (il avait prit la place de Dieu)
Ne prenons jamais ni la place de Dieu ni celle d’un autre  (1Sam.8.7/ 10.17-19/ 12.12, 17-19)

A) Saül s’octroie des droits qu’il n’avait pas reçus de Dieu  (1Sam.10.8/ 13.8, 12-14)
    Exemple de Guéhazi serviteur d’Elisée : 2 Rs.5.20, 26,27.     Ne mettons pas la main à des choses qu’il ne nous appartient pas de faire  – Uzza (2 Sam.6.6-8), Jéroboam (1R .12.26-31), (1 Tm.5.22 / 1 Tm.3.6), (Ja.5.13-14)  

B) Saül perdit la direction de Dieu pour la conduite du peuple (1Sam.14.1, 24, 29-31, 37,43-45)

C) Saül par lâcheté préféra écouter la voix du peuple plutôt que celle de Dieu  (1 Sam.13.11/15.24)
Tout le reste de la vie de Saül n’est qu’égarement et suite d’erreurs, il ira de mal en pis.

Quel fut ce grand péché du roi Saül ?   (1 Sam.12.14,20-24/15.11,19,22-23,35)
L’ecclésiaste nous dit qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Quand nous réfléchissons sur ce qui a causé la perte de Saül nous apprenons avec « effroi » qu’il s’agit toujours du même péché séculaire qui frappe les hommes: L’ORGUEIL et LA DESOBEISSANCE.  
Combien de chrétiens « petits ou grands » vont encore tomber ou se laisser avoir ?  
(Ps. 51.19/ Es.1.11-17/ Os.6.6/ Mi.6.6-8/ 2 Co.10.5-6)

V) Le choix de Dieu pour nous et ses dangers.


Comme pour Saül, David, Abraham ou Paul, Dieu nous a choisi pour le servir et même pour certains donnera-t-il une mission particulière, un poste important dans son royaume, des privilèges qui certainement engageront des responsabilités plus grandes.
Rien de tout cela n’est mauvais. Au contraire Dieu se sert des hommes pour les hommes et même pour les anges. Il n’hésite pas à placer des hommes dans des lieux stratégiques et même à donner  son honneur à certains comme Moise. Mais, car il y a un MAIS, sachons que :

* La gloire appartient à Dieu Seul,
* Le contrôle des choses lui appartient aussi,
* Les ordonnances et les récompenses viennent de Dieu et l’obéissance est pour l’homme
* Il est le commencement et la fin de toutes choses.

Conclusion:


Saül est pour nous un exemple de ce que nous pouvons obtenir de Dieu comme privilèges mais aussi des catastrophes qui peuvent arriver à ceux qui ne veillent pas et qui s’égarent du chemin prévu par Lui.
Pasteurs, prophètes et autres leaders, rappelez-vous des paroles de Paul dans 1 Corinthiens 10:12  

« Ainsi donc, que celui qui pense être debout prenne garde de tomber ! »

Nous ne devons pas avoir peur de l’appel,  mais garder toujours en mémoire, qui nous étions et ce que nous sommes devenus vient de Dieu.  L’orgueil n’a pas sa place dans le cœur de ses serviteurs (sinon ils tomberont de haut…Demandez à Lucifer !...)

Horaires

AJACCIO 

Mardi:         19h00 Prières

Vendredi:    19h00 Etude Biblique

Dimanche:  10h00 Culte (1er dimanche du mois: culte Sainte Cène.)
 
BASTIA
contact Marcel (Diacre de l'église): 06.14.82.23.80
 
Vendredi:    16h30 Prières
 
Dimanche:  10h30 Culte

Qui est en Ligne ?

Aujourd'hui

Actuellement il ya 4 invités et pas de membres en ligne